L'agence internationale des énergies renouvelables pour 2009

Le 12 novembre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Sous l'égide des trois pays européens chefs de file des énergies renouvelables -Allemagne, Espagne et Danemark- l'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) devrait officiellement voir le jour lors d'une conférence fondatrice à Bonn (Allemagne), le 26 janvier 2009.
51 Etats se sont mis d'accord sur le statut de l'Irena lors de la conférence préparatoire finale des 23 et 24 octobre de Madrid (Espagne).
L'agence devrait commencer son travail dès sa création, face à l'ampleur et à l'urgence des tâches . Elle aura pour principal objectif de promouvoir une transition rapide vers un usage durable et répandu des ENR. Elle aidera les pays, industrialisés et en développement, à mettre en place le cadre juridique et la capacité de construction des ENR.
Plusieurs organisations s'intéressent aux ENR, telles que l'Agence internationale de l'énergie (AIE), la Banque mondiale, le réseau des politiques des ENR pour le XXIe siècle (REN21), le partenariat des ENR et de l'efficacité énergétique (REEEP) et plusieurs agences des Nations unies. Mais aucune n'est de nature, selon les promoteurs de l'Irena, à peser face aux agences des énergies fossiles et nucléaire.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus