L’Agence française pour la biodiversité préfigurée

Le 29 octobre 2014
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Gilles Boeuf prendra la direction du comité scientifique de l'AFB.
Gilles Boeuf prendra la direction du comité scientifique de l'AFB.
DR

C’est tout de noir vêtue que Ségolène Royal a présenté, ce mercredi 29 octobre, la préfiguration de l’Agence française pour la biodiversité (AFB). Avant de présenter le schéma organisationnel de la future agence, la ministre de l’écologie a tenu à rendre hommage à Rémi Fraisse, le naturaliste tué sur le site de Sivens.

Rapidement, la ministre a indiqué que Gilles Bœuf, biologiste marin et président du Muséum national d'histoire naturelle assurerait le conseil scientifique de la mission de préfiguration.

Les relations avec les régions seront assurées par Annabelle Jaeger, conseillère régionale (EELV) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La présidente de l’Agence régionale pour l’environnement est aussi une proche de Nicolas Hulot.

La direction de la mission devrait échoir à Olivier Laroussinie, actuel directeur de l’Agence des aires marines protégées.

«Il s’appuiera notamment pour ce faire, d’un part, sur une Commission spécialisée désignée par le Conseil national de la transition écologique, qui permettra d’associer étroitement toutes les parties prenantes, et, d’autre part, sur un réseau de partenaires dans les différents outre-mer», a indiqué Ségolène Royal.

 

L’AFB doit être créée par la future loi sur la protection de la biodiversité qui doit être votée au cours du premier semestre 2015.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus