L’Afsset et l’InVS reviennent sur leur méthodologie

Le 30 novembre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 25 novembre, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset, ex-Afsse) a publié sur son site internet un document relatif à «l’estimation de l’impact sanitaire d’une pollution environnementale et l’évaluation quantitative des risques sanitaires» (EQRS). Etabli en collaboration avec l’Institut de veille sanitaire (InVS), ce rapport, dont la version en ligne est provisoire, doit permettre aux professionnels et aux acteurs concernés par une évaluation des risques de «s’approprier les objectifs et la démarche et de mieux comprendre et exploiter les résultats.» Cette action fait suite à l’expérience de l’usine d’incinération des ordures ménagères (UIOM) d’Angers, où une EQRS avait été mise en œuvre en 2002 pour calculer son impact sanitaire. Selon la synthèse du rapport, «une polémique s’est installée après l’annonce de la prédiction de 18 cas de cancers, au cours des 70 ans à venir, dans la population exposée pendant 25 ans aux émissions atmosphériques de cette installation.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus