L’Afrique va bientôt produire plus de DEEE que l’Europe

Le 15 mars 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le taux de pénétration des ordinateurs a été multiplié par 10 en 10 ans
Le taux de pénétration des ordinateurs a été multiplié par 10 en 10 ans

L’Afrique devrait générer plus de déchets électriques et électroniques que l’Europe à partir de 2017, indique, ce 15 mars, Katharina Kummer Peiry, secrétaire exécutive de la Convention de Bâle de 1989 sur le contrôle des mouvements transfrontaliers des déchets dangereux.

Ce dépassement sera dû à la consommation exponentielle d’ordinateurs et de téléphones portables en Afrique, précisent les experts, à l’occasion d’un colloque organisé par le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) à Nairobi.

Le continent a dépassé le milliard d’habitants et de plus en plus de personnes ont accès à ces produits. Le taux de pénétration d’ordinateurs personnels a notamment été multiplié par 10 au cours de la décennie écoulée et le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile par 100.

L’Afrique, déjà confrontée à l’exportation massive de DEEE venus d’Europe, risque de voir exploser les tonnages de déchets.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus