L’AFB soutient 99 projets en outre-mer

Le 18 octobre 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
En Martinique, un projet vise à replanter la mangrove de la baie de Fort-de-France
En Martinique, un projet vise à replanter la mangrove de la baie de Fort-de-France

L’Agence française de la biodiversité a annoncé, le 15 octobre, le soutien de 99 projets en outre-mer pour un montant de 5,9 millions d’euros.

C’est un petit appel d’air pour la biodiversité en outre-mer. Alors que l’AFB avait reçu 233 dossiers dans le cadre de son appel à projets lancé en 2018, 99 projets seront réalisés. La Guyane s’avère la mieux lotie avec 24 projets sélectionnés, devant la Guadeloupe (19), la Réunion (16), la Martinique (11), Mayotte (9), la Polynésie française (7), la Nouvelle-Calédonie (5), Wallis-et-Futuna (3), Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon (2). Pour les financer, l’AFB débloque 5,9 millions d’euros de subventions.

Une dizaine d’actions thématiques y seront déployées, avec pour objectifs la conservation d’espèces prioritaires, l’atteinte du bon état de conservation des écosystèmes, la prévention et la gestion d’espèces invasives, ou encore le développement d’outils de connaissance…

En Martinique, par exemple, le projet « Réciprocité » - porté par la communauté d’agglomération du centre de l’île- vise à replanter la mangrove dans la baie de Fort-de-France et à sensibiliser les riverains à son importance. Une action essentielle alors que la baie soumise à une forte sédimentation et à une pollution chimique des eaux.