- 

L’Advocnar s’inquiète pour les riverains de Roissy

Le 26 octobre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’association de défense contre les nuisances aériennes Advocnar a manifesté son mécontentement à l’annonce par l’entreprise Fedex de l’obtention d’une extension des terrains et des bâtiments mis à sa disposition à l’aéroport Roissy Charles De Gaulle. Celle-ci a en effet obtenu l’autorisation d’agrandir sa superficie de tri de 23.000 m², ce qui lui permettra d’augmenter sa capacité de tri de 7.500 colis par heure (sur 44.000 actuellement). Elle indique également que la zone de fret et de produits dangereux passera de 1.400 à 13.000 m².
Pour l’Advocnar, «cette extension n’apportera que des nuisances supplémentaires et des vols de nuit». L’association s’interroge sur la nature des produits dangereux et s’inquiète du survol des populations. «Comment croire que cette extension permettra la diminution des vols de nuit souhaitée par tous les riverains en attendant l’arrêt des vols de nuit qui remettra Roissy à égalité avec Orly où les vols de nuit sont interdits depuis 1968?», demande-t-elle dans un communiqué.

L’association met également en cause les pouvoirs publics. «Le conseil d’administration de l’Advocnar constate que l’extension des moyens mis à la disposition de Fedex n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les riverains et qu’il n’y a aucune transparence sur le financement comme sur l’usage des moyens supplémentaires alloués», indique son communiqué.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus