L’Accord de Paris sur la bonne voie

Le 31 août 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
la présidente de la COP 21 et son prédécesseur.
la présidente de la COP 21 et son prédécesseur.

Laurent Fabius se montrerait-il un peu fébrile?

Voici qui réjouira sûrement l’ancien président de la COP 21. Il y a quelques jours, Laurent Fabius s’inquiétait, dans un quotidien du soir, de la lenteur avec laquelle les pays signataires ratifient l’accord de Paris. Les événements prochains pourraient lui donner tort.

Citant moult conseillers des deux parties, plusieurs titres de la presse chinoise, japonaise et américaine avancent que les présidents américain et chinois devraient annoncer la ratification de leur pays, le 2 septembre, lors d’une réunion bilatérale. De quoi animer le sommet du G20 de Hangzhou, qui s’ouvrira deux jours plus tard.

Rendez-vous à la COP22

Si Barack Obama et Xi Jinping s’exécutent, 25 pays —dont la France—, à l’origine de 39,06% des émissions anthropiques de gaz à effet de serre (GES) auront alors ratifié l’accord conclu à l’issue du sommet climatique du Bourget. Ce n’est pas tout. 22 autres gouvernements (20,86%) ont annoncé vouloir faire de même d’ici la fin de l’année.

Si tel est bien le cas, 57 pays, émettant 59,88% des rejets de GES[1], pourraient avoir ratifié l’Accord de Paris autour de la COP 22. Une célérité rarement atteinte pour un accord international de cette envergure!

Pour mémoire, il a fallu plus de 7 années d’intenses négociations diplomatiques pour que le protocole de Kyoto entre en application.

Pour le moment, seul le président des Philippines, Rodrigo Duterte, a choisi le Clexit[2], en annonçant mi-juin qu’il ne ratifierait pas le texte dûment négocié par sa diplomatie.



[1] Selon les projections de Climate Analytics.

[2] Contraction de Climate Exit.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus