Juan Carlos perd son trône du WWF Espagne

Le 23 juillet 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le roi n'est plus président.
Le roi n'est plus président.

Après s’être fait prendre en train de tirer l’éléphant d’Afrique au Botswana [JDLE], le roi d’Espagne n’a pas eu la décence de quitter son poste de président honoraire du WWF Espagne.

Déçus par ce manque d’élégance, les administrateurs de l’ONG ont démis Juan Carlos Alfonso Victor Maria de Borbón y Borbón-Dos Sicilia de ses fonctions. Une charge que le roi d’Espagne occupait depuis la création de l’organisation, en 1968.

Réunie samedi 21 juillet, l’assemblée générale extraordinaire de l’association a jugé qu’elle ne pouvait être représentée, en Espagne, par une personnalité dont l’un des passe-temps est de chasser une espèce protégée.

Pour ne pas se mettre mal avec el Palacio de la Zarzuela, les administrateurs ont décidé, à 94% des suffrages exprimés, de supprimer la présidence honoraire, plutôt que d’exclure purement et simplement le roi, indique l’organisation dans un communiqué.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus