Jordanie: démissions suite à une pollution d’eau potable

Le 03 août 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
«Les ministres de l'eau Mohamad Zafer al-Alem et de la santé Saad al-Kharabcheh ont remis le 29 juillet leur démission au Premier ministre Maarouf Bakhit (…) Leurs démissions sont liées au scandale de la pollution de l'eau dans le nord», a indiqué un haut responsable jordanien à l’AFP. Des centaines de personnes de la tribu des Bani Hassan ont en effet été hospitalisées en juillet à Manchieh, dans le gouvernorat de Mafrak (nord), à cause de diarrhées et de fièvre provoquées par une pollution de l'eau potable. Maarouf Bakhit a assuré que l'eau était «désormais débarrassée de toute trace de parasite». Il a annoncé la création d'une commission d'enquête gouvernementale, et aussi que toute personne ayant «manqué à ses devoirs» serait punie.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus