Jean-Claude Mas finalement mis en examen

Le 27 janvier 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le fondateur de la société de prothèses mammaires PIP (Poly Implant Prothèse), Jean-Claude Mas, a été mis en examen vendredi 27 janvier à Marseille pour blessures involontaires.?

Interpellé la veille au domicile de sa compagne à Six-Fours-les-Plages (Var), Jean-Claude Mas a été placé sous statut de témoin assisté pour le chef d'homicides involontaires. Libéré au terme d'un peu plus de deux heures d'audition, il a été placé sous contrôle judiciaire par la juge Annaïck Le Goff contre le versement d'une caution de 100.000 euros, a précisé son avocat, Yves Haddad.?

La garde à vue s'est passée dans de bonnes conditions, avait déclaré quelques heures plus tôt l’avocat en sortant de la gendarmerie vers 20h45, précisant que devant les enquêteurs de la gendarmerie son client avait répondu à des centaines de questions sur sa responsabilité.?Jean-Claude Mas a dû rappeler le fonctionnement de l'entreprise, et son avocat a souligné que son client s'était montré très coopératif, s'expliquant sur les responsabilités de chacun, notamment sur ses relations avec les fournisseurs.??

La mise en examen de Jean-Claude Mas a été accueillie avec soulagement par l'ensemble des victimes.

«C'est la reconnaissance de leur statut de victime, c'est un grand soulagement», a déclaré Philippe Courtois, l'avocat bordelais de l'Association des femmes porteuses de prothèses PIP (AFPPPIP) qui représente plus de 1.000 patientes, estimant «qu'avec cet acte l'instruction (avait) véritablement commencé».

En revanche, l'avocat de l'AFPPPIP s'est dit étonné du délai d'un an accordé à l’ancien directeur de la société Poly Implant Prothèse pour verser la caution entrant dans le cadre de son contrôle judiciaire.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus