Japon et biomasse

Le 14 mars 2005 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
biomasse
biomasse

Un nouveau site de production de biomasse, d'une capacité totale de 50.000 KW, devrait bientôt voir le jour à Chiba (ville de Shigen) au Japon. Ce site, qui sera le plus important du pays, est créé par trois entreprises nippones: Mitsui Shipbuilding, Mitsui & Co. et Kajima. Opérationnel dans le courant de l'année 2006, il fonctionnera à partir de déchets de bois issus de la construction fournis par un nouveau conglomérat regroupant 11 sociétés de recyclage. Ces dernières comptent récupérer 520.000 tonnes de déchets produits chaque année dans la région du Kanto, soit 37% de la production nationale. Le nouveau centre n'aura donc pas recours aux énergies fossiles, mais uniquement aux déchets de construction provenant des alentours de Tokyo. La totalité de la production d'énergie sera normalement rachetée par la société Tokyo Electric Power Co (TEPCO). Ce projet s'inscrit dans le cadre du dispositif «RPS» (Renewable Portfolio Standard) adopté par le Japon en 2002. Ce système, qui vise à augmenter la production totale d'énergie renouvelable, impose aux compagnies électriques un certain quota de production d'électricité à partir de nouvelles énergies. Il cible plus particulièrement les énergies hydroélectrique (jusqu'à 1 MW), géothermique, photovoltaïque, éolienne, ainsi que la biomasse. Grâce à ce programme, le gouvernement japonais espère augmenter sa production d'énergie renouvelable de 7,32 TWh à 12,20 TWh en 2010, soit 1,35% de l'offre totale d'électricité du pays.

Pour plus de renseignements, contacter Laure Teyssier (Laure.teyssier@missioneco.org) de la Mission économique de Tokyo.

 




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus