Jamais la France n’avait payé autant

Le 13 mars 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En 2011, le prix du pétrole a augmenté de 40%.
En 2011, le prix du pétrole a augmenté de 40%.

Paradoxe. Alors que l’énergie a totalement disparu du débat politique, le montant de la facture 2011 nous rappelle que l’achat de combustibles fossiles plombe dramatiquement notre balance commerciale.

Selon les dernières statistiques du Commissariat général au développement durable, la France a consacré, l’an dernier, 61,4 milliards d’euros à ses achats de pétrole, de gaz, de produits pétroliers et de charbon. Ce montant record dépasse d’un tiers celui de la facture 2010 et de 6% celui de 2008, marqué pourtant par une flambée des cours des matières premières.

Ces dernières sont d’ailleurs grandement responsables de l’inflation de nos coûts énergétiques. Sur l’année 2011, le cours du Brent a augmenté de 40% et le dollar s’est apprécié de près de 5%. Pour les mêmes raisons, le montant de la facture de gaz s’est, lui, accru de 28%. Au total, les produits pétroliers ont coûté une cinquantaine de milliards aux consommateurs français, soit plus de 80% du montant total de la facture.

Pour se consoler, les experts pourront tout de même souligner que, malgré la hausse de 0,8% de la production d’énergie primaire, les émissions de CO2 «énergétiques» ont diminué, l’an passé, de 1,6%. Au total, la France a réduit de 8,8% les émissions carbonées du secteur de l’énergie entre 1990 et 2011.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus