J. Hansen (Nasa) veut un moratoire sur les centrales au charbon

Le 01 mars 2007 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le principal climatologue de la Nasa, James Hansen, s’est prononcé lundi pour un moratoire sur la construction des centrales au charbon aux Etats- Unis afin d’éviter de produire davantage de CO2 et de rendre irréversible le réchauffement de la planète. «Il devrait y avoir un moratoire sur la construction de nouvelles centrales au charbon jusqu’à ce que la technologie permettant de capturer et de séquestrer le CO2 qu’elles produisent soit mise au point, probablement d’ici 5 à 10 ans», a-t-il déclaré lors d’une intervention devant le Club national de la presse à Washington. «Certaines sociétés font des projets pour exploiter le charbon des montagnes Rocheuses et en tirer du pétrole, mais on ne peut pas faire cela et préserver la planète telle qu’on la connaît aujourd’hui», a poursuivi le scientifique. «Si nous continuons à rejeter plus de CO2 dans l’atmosphère chaque année, nous aurons un changement climatique d’ici 10 ans, la température du globe va continuer à monter, ce qui fera de la terre une planète radicalement différente», a mis en garde James Hansen.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus