IRSN: deux nouvelles installations à Cadarache

Le 25 mai 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a inauguré, vendredi, sur son site de Cadarache deux nouvelles installations de recherche, destinées à améliorer la connaissance de l'iode radioactif libéré en cas d'accident nucléaire et la protection des travailleurs exposés aux neutrons. La première, Epicur, est une cuve de 5 litres destinée à simuler les réactions survenant dans les 50.000 mètres cubes d'une enceinte de confinement d'un réacteur entrant en fusion, ce qui contribuera à améliorer les procédures de sécurité. Une centaine d’essais sont prévus d’ici à 2008 pour un coût estimé à 1,5 million d’euros. La seconde, Amande (Accélérateur pour la métrologie et les applications neutroniques en dosimétrie externe) jouera un rôle important pour les 60.000 travailleurs du nucléaire européen exposés aux neutrons, mais aussi dans les domaines militaires ou médicaux. L’accélérateur, dont le coût s’élève à 4,5 millions d'euros, permettra des mesures de neutrons plus précises que dans d’autres installations européennes «vieillissantes», a expliqué à l’AFP, son responsable.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus