Irma: les secours s’organisent dans les Antilles françaises

Le 11 septembre 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
De l'eau et des vivres sont arrivés à St Barthélémy et à St Martin.
De l'eau et des vivres sont arrivés à St Barthélémy et à St Martin.
Préfecture de Guadeloupe

Pendant qu’Irma dévaste la Floride, que Jose se dissipe au-dessus de l’océan, les équipes de secours remplissent leurs premières missions à Saint-Barthélémy et à Saint-Martin. Seule certitude, la reconstruction sera longue et coûteuse.

 

C’est sur fond de polémique que se poursuivent les opérations de secours aux victimes des ouragans Irma et Jose. Ce dernier, très actif en fin de semaine dernière, a évité les îles françaises, où hommes et matériels continuent d’affluer.

Deux avions cargos

Dans la matinée de lundi 11 septembre, EDF a débarqué en Guadeloupe 140 tonnes d’équipements électriques de secours. Deux avions cargos ont acheminé depuis Châteauroux (Indre) une cinquantaine de groupes électrogènes (de 60 à 160 kilovoltampères (kVA), des motopompes et des kits inondations, fournis par Enedis. «Ils seront acheminés vers les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy par bateaux, dès que les conditions le permettront», prévient l’électricien.

Diagnostic des réseaux

En parallèle, un bateau chargé de groupes électrogènes, de véhicules et d’autres matériels électriques est prêt à partir de Martinique vers les deux îles. Un hélicoptère a également été acheminé depuis la Guyane afin d’aider au diagnostic de l’état des réseaux électriques des deux îles, indique EDF.

Provisoire. Selon le dernier bilan établi par les autorités, Irma a fait au moins 10 morts et 7 disparus dans les îles françaises, 4 dans la partie néerlandaise de Saint-Martin. Au total, l’ouragan a fait 27 victimes dans les Antilles.

Dans l’après-midi de vendredi, les électriciens ont réussi à redémarrer un moteur de la centrale thermique (fioul) de Saint-Martin et deux moteurs dans celle de Saint-Barthélemy. De quoi réalimenter les hôpitaux des deux îles ainsi que l’aéroport de Saint-Barthélemy.

Après la réouverture des aéroports et des installations portuaires, les évacuations des plus personnes les fragiles ont pu reprendre, ainsi que l’approvisionnement des sinistrés. 105 blessés ont été rapatriés vers la Guadeloupe.

Eau et nourriture en stock

L'eau et la nourriture ont été acheminées sur place et sont stockées. Elles doivent désormais être distribuées à la population. «Un système de distribution a été mis en place, il correspond à la même organisation que celle qui prévaut pour les gendarmes, c'est-à-dire un quadrillage du terrain en 10 grandes zones sur la totalité de la partie française de l'île de Saint-Martin», indique la préfecture de région.

Polémique. Marine Le Pen (FN) a dénoncé samedi 9 septembre un gouvernement n'ayant «rien anticipé» et des moyens «tout à fait insuffisants», Eric Ciotti (LR) a fustigé dimanche les «défaillances de l'Etat». Jean-Luc Mélenchon (FI) a réclamé une commission d'enquête parlementaire et «plus de solidarité» internationale dans les zones confrontées aux ouragans.

La marine va dépêcher le navire militaire Tonnerre. Le bâtiment de projection et de commandement (BPC) partira de Toulon mardi 12 septembre. Il sera chargé de matériel pour entamer la reconstruction. Des habitats modulaires seront notamment installés sur l'île de Saint-Martin. Les deux salles d’opération et les 70 lits d’hôpitaux du deuxième plus gros navire de guerre français seront les bienvenus: 70% des lits de l'hôpital de Saint-Martin ont été détruits. Le BPC est attendu sur zone au milieu de la semaine prochaine.

Selon ses premières estimations, le montant des dommages assurés consécutifs au passage d’Irma dans les deux îles françaises sera de l’ordre de 1,2 milliard d’euros, indique la Caisse centrale de réassurance, groupe public de réassurance.

Black-out

Poursuivant sur sa lancée, Irma a abordé les côtes de Floride dans la matinée de dimanche, occasionnant de nombreux dégâts. Seules 4 victimes sont à déplorer (dont 3 dans des accidents de voitures). Ce lundi matin, les compagnies d’électricité comptaient environ 3 millions d’usagers privés de courant. De nombreuses inondations ont été observées, particulièrement importantes sur la côte ouest, entre Fort Myers et l’extrême pointe sud du Sunshine State.

Remontant vers le nord-ouest, l’ouragan Jose devrait se dissiper au-dessus de l’Atlantique nord. En revanche, les prévisionnistes peinent à anticiper la trajectoire d’Irma. Situé au-dessus de la Floride et de la Géorgie, le cyclone, rétrogradé en catégorie 1, devrait continuer vers le nord-ouest, vers l’Alabama et, peut-être, le Tennessee.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus