Irma laisse une facture de 2 milliards d’euros aux Antilles

Le 14 février 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'ouragan Irma a frappé Saint-Martin et Saint-Barthélemy le 6 septembre dernier
L'ouragan Irma a frappé Saint-Martin et Saint-Barthélemy le 6 septembre dernier

Le passage de l’ouragan Irma, le 6 septembre dernier à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, a provoqué 1,8 milliard d’euros de dommages, selon le bilan dressé le 13 février par la Fédération française de l’assurance.

Les Antilles se souviendront longtemps de l’ouragan le plus puissant jamais observé dans l’Atlantique Nord, qui a détruit -en partie ou en intégralité- 95% des bâtiments des deux îles. Au total, les assureurs ont enregistré 16.330 sinistres à Saint-Martin et 8.620 à Saint-Barthélemy.

 

Dossiers en retard

Cinq mois après, le remboursement des dommages est toujours en cours. Selon un communiqué du ministère des Outre-mer, 65% des dossiers ont été traités (en partie ou en intégralité) à Saint-Martin et 57% à Saint-Barthélemy. Ce qui représente un décalage de 50 jours par rapport à la moyenne enregistrée lors d’une catastrophe en France. Par ailleurs, 20% des copropriétaires ne se sont toujours par manifestés auprès de leur assureur et près de 90% des assurés ont fait appel à une contre-expertise, contre 10% en moyenne au niveau national.

 

Etat de catastrophe en métropole / 275 communes seront reconnues en état de catastrophe naturelle à la suite des crues qui ont touché, fin janvier, une grande partie du Nord et de l’Est de la France, selon le gouvernement. Une reconnaissance essentielle pour les victimes puisqu’elle leur permet d’être indemnisées par leur assureur pour les dégâts liés aux inondations. La facture totale des dommages n’a pas encore été chiffrée.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus