Irma: l’Etat met la main à la poche aux Antilles

Le 13 mars 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'ouragan Irma est le plus puissant jamais observé dans l'Atlantique Nord
L'ouragan Irma est le plus puissant jamais observé dans l'Atlantique Nord

Le bilan de l’ouragan Irma, qui a dévasté les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy le 6 septembre dernier, devrait dépasser les 3 milliards d’euros. L’Etat doit verser au total 500 M€.

 

L’ouragan le plus puissant jamais observé dans l’Atlantique Nord laisse derrière lui une facture colossale. Soit plus de 3 Md€ dans ces deux îles des Antilles françaises qui comptent moins de 40.000 habitants, selon les dernières estimations du 5e comité interministériel du 12 mars.

Les dommages assurés représentent 1,8 Md€, correspondant à 25.000 sinistres déclarés, selon le bilan dressé le 13 février par la Fédération française de l’assurance. Environ 40% seulement des habitants sont assurés.

 

500 M€ de l’Etat

Alors que l’ouragan a tué 11 personnes et détruit 95% des bâtiments, le gouvernement s’est engagé à verser 500 M€ aux deux îles, dont 163 M€ ont déjà été dépensés pour couvrir l’aide d’urgence, le déploiement de 3.000 représentants de l’armée et de la sécurité civile et la livraison de 1.800 tonnes de matériel, d’eau et de vivres. 140 M€ sont aussi été accordés aux entreprises et aux particuliers pour éviter l’effondrement de l’économie locale.

Pour le reste (environ 200 M€), l’Etat financera un tiers des investissements de Saint-Martin pour la reconstruction des infrastructures publiques (écoles, équipements sportifs, centre hospitalier, réseaux électriques, dispositifs d’alerte). Un prêt bonifié pourra aussi être consenti, avec un droit de tirage exclusif sur les 46 M€ du Fonds de solidarité de l’Union européenne.

 

Nouvelle saison cyclonique

Les services publics de l’eau et de l’électricité fonctionnement à nouveau, mais l’inquiétude reste palpable aux Antilles, à trois mois du début de la nouvelle saison cyclonique. Saint-Barthélemy reconduit son plan de prévention tandis que Saint-Martin a prévu de créer de nouveaux abris pour sécuriser la population et de constituer des stocks de vivres et de matériel.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus