IRD: mauvaise gestion internationale de la pêche

Le 04 août 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Des chercheurs de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) viennent de montrer que la politique de gestion de la pêche se fonde sur des critères non adaptés, ce qui favorise l'appauvrissement des ressources halieutiques. En effet, les autorités mondiales estiment que lorsque les captures d'une pêcherie restent stables d'une année sur l'autre, l'équilibre entre le renouvellement des espèces et l'activité de pêche est atteint. Cette hypothèse ne prend pas en compte la technique croissante du matériel de pêche (détection par sonar des bancs de poissons, contrôle à distance des engins de pêche, etc.) et la difficulté des populations affaiblies à se renouveler. Ainsi selon l'IRD, dans 21% des cas d'effondrement des stocks, la chute est précédée d'un plateau de production stable. Pour éviter cela, il vaudrait mieux prendre en compte la taille des poissons capturés ainsi que l'effort de pêche.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus