IPCC: rapport sur les gaz à effet de serre

Le 12 avril 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Lors de la dernière conférence du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (1) qui a eu lieu à Addis Ababa (Ethiopie) du 6 au 8 avril, 150 délégués représentant 99 gouvernements se sont réunis pour finaliser leur rapport sur «la sauvegarde de la couche d'ozone et le système climatique global: problèmes concernant les hydrofluorocarbones (HFC) et les perfluorocarbones (PFC)». Ces molécules sont utilisées dans la production de froid et la fabrication de mousse comme alternative aux chlorofluorocarbones (CFC), responsables en partie de la détérioration de la couche d'ozone et interdits par le protocole de Montréal. Mais les HFC et les PFC sont de puissants gaz à effet de serre, dont l'utilisation est encadrée par le protocole de Kyoto. Le groupe d'experts recommande donc d'améliorer le confinement des machines frigorifiques, réduisant ainsi les fuites, de diminuer les quantités de substance dans les appareils et de favoriser leur récupération, leur recyclage et leur destruction. D'autres pistes, comme un recours accru à l'ammoniac (substance toxique) et au gaz carbonique, sont aussi encouragées par les scientifiques.



(1) Le Giec est l'acronyme français de l'Intergovernmental panel on climate change (IPCC) qui a été mis en place par l'Organisation météorologique mondiale et le Programme environnemental des Nations unies (Pnue) pour évaluer les informations scientifiques techniques et socio-économiques sur le changement climatique.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus