Interpol démantèle un vaste trafic de bois illégal

Le 22 février 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'opération s'est déroulée de septembre à novembre 2012
L'opération s'est déroulée de septembre à novembre 2012
Interpol

L’organisation internationale de police criminelle a mis la main sur un vaste trafic de bois illégal touchant 12 pays d’Amérique latine, selon un communiqué diffusé le 19 février.

Interpol a en effet saisi plus de 50.000 mètres cubes de bois, soit l’équivalent de 2.000 camions, pour un montant de 8 millions de dollars (6 M€).

L’opération «Lead» («Plomb») a été conduite, entre septembre et décembre 2012, par les services de la criminalité environnementale d’Interpol, en collaboration avec les autorités de Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, République dominicaine, Equateur, Guatemala, Honduras, Paraguay, Pérou et Venezuela. Elle a donné lieu à 194 arrestations.

David Higgins, qui dirige la lutte contre la criminalité environnementale à Interpol, a rappelé que le commerce illégal du bois représentait chaque année entre 30 et 100 Md$ (entre 23 et 77 Md€) dans le monde. Il provient essentiellement des pays d’Amérique latine, d’Afrique et du Sud-est asiatique et alimente les marchés européens, chinois, et américains.

L’ONG Global Witness s’est félicitée de l’opération. «Pendant trop longtemps, les gouvernements et les organismes de contrôle avaient fermé les yeux sur l’illégalité et la corruption qui frappent le bois de nos planchers et de nos meubles», a déclaré Billy Kite, chargé de la campagne Forêts.

Le commerce illégal de bois accroît largement la déforestation tropicale et les émissions de gaz à effet de serre, selon un rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) et d’Interpol publié le 27 septembre dernier (voir JDLE).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus