Interdiction de vêtements de protection non conformes

Le 01 décembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Vendredi 27 novembre, le ministre du travail Xavier Darcos a pris deux arrêtés pour interdire deux modèles de combinaison de protection chimique suite à une campagne de contrôle ayant révélé leurs insuffisances techniques.

Dévoilés début juillet, les résultats de la première phase de contrôle ont montré que 9 modèles de combinaison sur 10 (1) étaient non conformes et n’assuraient pas une étanchéité suffisante vis-à-vis de produits chimiques purs, mettant ainsi la santé des travailleurs en danger (2).

Les services du ministère du travail ont alors pris une série de mesures, graduées «en fonction des engagements de mise en conformité adoptés par les fabricants». Pour les deux modèles visés par les arrêtés, les fabricants n’ont pas été en mesure d’apporter des garanties suffisantes. Il s’agit de deux modèles mis sur le marché sous différentes marques, soit par les fabricants chinois, soit par un négociant intermédiaire installé au Royaume-Uni, précise le ministère.

(1) Il s’agit de combinaisons de type 3 (étanches aux projections de produits chimiques liquides) et de type 4 (étanches aux pulvérisations).
(2) Dans le JDLE «Risque chimique: 90% des vêtements de protection non conformes»



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus