Inondations: 15 nouveaux programmes labellisés

Le 17 juillet 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La digue du Boutillon, sur l'île de Ré, au lendemain de Xynthia
La digue du Boutillon, sur l'île de Ré, au lendemain de Xynthia

15 nouveaux programmes d’action de prévention ont été validés par la commission mixte Inondation (CMI) pour un montant de 167 millions d’euros (dont 67 M€ pris en charge par l’Etat), indique un communiqué du ministère de l’écologie en date du 16 juillet.

Parmi eux, on compte 11 programmes d’action de prévention des inondations (Papi) concernant la Charente et la digue de Port des Barques, l’ile de Ré et la digue du Boutillon, l’ile d’Oléron (Charente-Maritime), celle de Noirmoutier (Vendée), le Vidourle et la digue d’Aimargues (Gard), la Brévenne, la Turdine et la digue des Mattes du Bas Médoc, ainsi que l’Odet, le Nord Aunis, l’estuaire de la Gironde, le Béal et l’Hérault. 4 plans Submersion rapide (PSR) s’ajoutent à ces Papi.

Ces programmes visent concrètement à améliorer la sécurité des populations exposées, à stabiliser puis à baisser le coût des dommages potentiels liés aux inondations, enfin à réduire le délai de retour à la normale des territoires sinistrés.

Mise en place l’été dernier, la CMI a labellisé, en un an, 34 programmes pour une enveloppe totale de 460 M€ dont une participation de l’Etat à hauteur de 170 M€.

Le 5 juillet dernier, un rapport de la Cour des comptes a épinglé la gestion par l’Etat des inondations dans le Var, préconisant la mise en place d’une stratégie nationale de prévention des inondations (voir JDLE).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus