Infrastructures de transport: propositions d’après-Grenelle

Le 03 avril 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Fédération nationale de travaux publics (FNTP) a présenté le 1er avril ses suggestions concernant la mise en oeuvre et le financement des 60 projets français d'infrastructures de transport (routes, rail, voies navigables et aériennes) issus de décisions prises aux niveaux européen et national, y compris lors du Grenelle de l'environnement. D'après l'AFP, le président de la FNTP Patrick Bernasconi a déclaré: «Les orientations décidées lors du Grenelle de l'environnement nécessitent de mettre en place une stratégie volontariste».

La FNTP estime à 92 milliards d'euros les investissements nécessaires pour les 20 prochaines années, et compte tenu des nouvelles orientations prises lors du Grenelle, elle juge indispensable de trouver de nouvelles ressources pour l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF).

«Avec les différents projets cités à l'issue du Grenelle de l'environnement qui reprenait ceux décidés lors des Comités interministériels pour l'aménagement et le développement du territoire (CIADT) et Comités interministériels d'aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT) précédents, le réseau à grande vitesse doublera pour atteindre près de 4.100 kilomètres», indique la FNTP. Selon elle, environ 30 milliards d'€ d'investissements devront être réalisés pour que 9 Français sur 10 se trouvent à moins d'une heure d'une gare desservie par le réseau de ligne à grande vitesse (LGV) et pour couvrir près de 60% des territoires.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus