Inelfe va prendre les eaux de l’Atlantique

Le 17 avril 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg, envoyé spécial
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Après les Pyrénées, Inelfe va traverser le Golfe de Gascogne.
Après les Pyrénées, Inelfe va traverser le Golfe de Gascogne.
VLDT

Maître d’œuvre de la nouvelle interconnexion électrique entre Baixas (Pyrénées-Orientales) et Santa Llogaia (Espagne), la société franco-espagnole devait s’éteindre avec l’entrée en service commercial de la ligne, le 30 juin prochain. Elle pourrait voir sa durée de vie prolongée.

Ses deux co-actionnaires, Réseau de transport d’électricité (RTE, le gestionnaire français des lignes à haute tension) et Red Electrica de Espana (REE, son équivalent espagnol) pourraient prochainement décider de modifier les statuts de la société binationale.

Inelfe avait été créée, en octobre 2008, pour concevoir et assurer la réalisation de la plus longue et plus puissante ligne de transport d’électricité à courant continu du monde[1]. Mais les deux GRT n’en ont pas fini avec les projets d’interconnexion.

2.000 MW sous la mer

France et Espagne lancent l’étude de faisabilité d’une ligne sous-marine pour relier le Médoc au pays basque espagnol: plus de 300 kilomètres sous la mer, via le profond Gouf de Capbreton. Sa puissance sera supérieure à 2.000 mégawatts, ce qui impose, là encore, l’utilisation du courant continu.

Inelfe ayant su mener à bien le difficile enfouissement de la ligne franco-espagnole, ses deux propriétaires verraient d’un bon œil qu’elle se saisisse du projet sous-marin, qui ne s’annonce pas forcément plus facile que le précédent. «Cette fois, il faudra aussi négocier avec les surfeurs», confie Yves Decoeur, son directeur général. Il y aura tout le temps pour cela. La mise en service de cette nouvelle interconnexion n’est pas prévue avant 2023.



[1] D’une puissance de 2.000 MW et de 320 kV de tension, la ligne Baixas- Santa Llogaia s’étend en souterrain sur 65 km de long, dont 8,5 sous les Pyrénées, via une galerie spécialement creusée pour elle.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus