Inédit: un privé va construire une ligne trans-Manche d’électricité

Le 10 avril 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La ligne empruntera l'un des tunnels sous la Manche d'Eurotunnel.
La ligne empruntera l'un des tunnels sous la Manche d'Eurotunnel.
Eurotunnel

C’est une première! La Commission de régulation de l’énergie (CRE) et l’Ofgem, son équivalent britannique, viennent d’autoriser un opérateur privé à construire et exploiter une ligne de transport d’électricité entre le Royaume-Uni et la France, indique un communiqué de la CRE. Ce faisant, la CRE déroge au principe selon lequel RTE dispose du monopole du transport d’électricité en France.

L’autorisation a été donnée à la compagnie ElecLink. D’ici 2017, la filiale de l’investisseur Star Capital (51%) et d’Eurotunnel (49%) devra mettre en service un câble de 1.000 mégawatts, en courant continu, reliant les réseaux de transport français et britannique. La liaison passera par l’un des tunnels sous la Manche.

Une interconnexion privée

C’est la première fois que les deux gendarmes des marchés de l’énergie autorisent un opérateur privé à gérer une interconnexion entre la France et la Grande-Bretagne.

Selon la décision rendue publique mercredi 9 avril, ElecLink pourra exploiter sa ligne durant 25 ans, sous réserve du respect de plusieurs conditions. ElecLink devra notamment garantir que sa ligne contribue à la sécurité d’approvisionnement et à la diminution des coûts de production, et accroît la concurrence en matière de fourniture d’électricité.

La Commission européenne dispose de 4 mois pour demander à la CRE ou à l’Ofgem la révocation ou l’amendement de leur décision.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus