Indemnité kilométrique vélo : encore un effort !

Le 18 février 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Vélo, boulot, dodo!
Vélo, boulot, dodo!
DR

Les fonctionnaires pourront-ils bientôt, eux aussi, pédaler vers leur lieu de travail avec le soutien financier de leur employeur ? C’est l’une des demandes des 21 organisations[1] qui signent, quelques jours après la publication du décret détaillant les conditions de mise en œuvre de l’indemnité kilométrique (IKV), une critique en règle du dispositif actuel.

 

Tout en validant le montant retenu – 25 centimes par km parcouru – elles critiquent le plafonnement des cotisations sociales (pour l’employeur) et d’imposition sur le revenu (pour le salarié) à 200 euros. Ce qui correspond à 800 km par an, soit une distance domicile-travail d’à peine 2 km (sur une moyenne de 200 allers-retours dans l’année). « Or, des distances de 4-5 km (15-20 minutes de pédalage) pour aller au travail à vélo sont courantes, encore plus avec la forte croissance du vélo à assistance élec- trique et le développement des itinéraires cyclables », rappellent-ils.

 

La fluidité du passage d’un mode de transport à l’autre risque d’être freinée, craignent les signataires, par la limitation du cumul de l’IKV avec la prise en charge de l’abonnement aux transports en commun au seul rabattement vers la station la plus proche. « A première vue logique, cette mesure est perverse, expliquent-ils. Le salarié doit pouvoir choisir son mode de transport. Avoir ce choix est un argument qui peut convaincre bien des « autosolistes » de réduire l’usage de leur voiture, au profit d’un cocktail transport aux proportions variables. »

 

Les 21 signataires promettent de peser de tout leur poids et de leurs idées pour améliorer le plan d’actions mobilités actives numéro 2 en cours d’élaboration, « pour rendre l’IKV obligatoire, cumulable, moins plafonnée et ouverte à tous, notamment aux fonctionnaires ».

 



[1] Agir pour l’environnement, Aguidon Plus, Altinnova, Association française pour le développement des Véloroutes et Voies Vertes (AF3V), Comité de Promotion du Vélo (CPV)

Cyclable, Cyclable Entreprises, European Cyclists’ Fédération (ECF), Fédération des Acteurs des Plans de Mobilité (FAPM), Fédération Française de CycloTourisme (FFCT), Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), Fédération Nationale du Commerce et de la Réparation du Cycle et du Motocycle (FNCRM), Fédération Professionnelle des entreprises du Sport & des loisirs (FPS), France Nature Environnement (FNE), L’Heureux Cyclage, Moniteurs Cyclistes Français (MCF), Mountain Bikers Foundation (MBF), Réseau Action Climat France (RAC-F), Respire, Rue de l’Avenir, Union Nationale de l’Industrie du Vélo (UNIVELO).

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus