INDC: les entreprises demandent une explication de texte

Le 10 décembre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Jean-Baptiste Baroni, délégué au développement durable au Medef
Jean-Baptiste Baroni, délégué au développement durable au Medef

Invitées à préciser les perspectives des INDC[1] sur leurs activités, plusieurs organisations professionnelles représentant les entreprises ont dénoncé l’absence de signaux politiques clairs sur les mécanismes nationaux d’atténuation.



[1] Intended nationally determined contributions - [1] INDC: contribution décidée à l’échelle nationale

 

 

Quelle trajectoire pour la taxe carbone? Y aura-t-il un prix plancher pour le système d’échange de quotas de CO2 en Europe? Quelle évolution de la fiscalité énergétique? Ce 10 décembre, les interventions des organisations d’entreprises (Medef France, Business Europe, Business New Zealand, chambre de commerce américaine) contenaient davantage de questions que de réponses. En cause, selon elles, le manque de précision politique quant aux moyens d’atteindre les objectifs fixés dans le cadre des INDC.

 

Grands effets, petite part du PIB
Une étude réalisée par l’institut japonais de recherche de technologie pour la terre (RITE) précise quelle part du PIB est nécessaire pour atteindre les objectifs fixés dans les INDC. Résultat: alors que les réductions d’émissions les plus importantes sont attendues de la Suisse, de la Norvège et de l’UE à 28, cela ne devrait représenter respectivement que 0,05%, 0,07% et 0,18% de leur PIB. Un effort somme toute modeste.

 

Manque de visibilité et de clarté

«Les entreprises ont certes été associées au processus de fixation des objectifs de décarbonation, dans le cadre de la loi sur la transition énergétique. Mais ces objectifs manquent de visibilité à long terme autant que de clarté», résume Jean-Baptiste Baroni, directeur de la mission Energie, compétitivité, climat au Medef.

Aux Etats-Unis, les entreprises attendent même les résultats de la prochaine élection présidentielle avant de se prononcer. Le fossé est énorme entre la vision des démocrates et celle des républicains quant à la façon de réduire les émissions de gaz à effet de serre sur le territoire (28% en 2025 par rapport à 2005 selon l’INDC américain).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus