INB du Blayais: l’AE se prononce

Le 25 juillet 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Autorité environnementale (AE) du Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) a rendu le 20 juillet 2011 à Paris 4 avis sur différents projets. Parmi ceux-ci figurait la modification de l'INB (Installation nucléaire de base) EDF du Blayais (Gironde) en vue d'y introduire du combustible MOX.
 
Le Centre nucléaire de production d'électricité (CNPE) du Blayais, à mi-chemin entre Bordeaux et Royan, est le premier producteur d’électricité d’Aquitaine. Pour son activité, il prélève et rejette d’importantes quantités d’eau dans l’estuaire de la Gironde, «concerné entre autres par un site Natura 2000 (justifié notamment par la présence de deux espèces d’aloses), par un programme d’actions au titre du règlement communautaire sur les anguilles, et par un programme de réintroduction de l’esturgeon», rappelle en premier lieu l’AE.
 
Le projet présenté par EDF pour 2 des 4 tranches de la centrale porte sur le passage à l’utilisation du combustible MOX (abréviation de « mélange d'oxydes »). Ce dernier est fabriqué à partir d'environ 7% de plutonium et 93% d'uranium appauvri et utilisé exclusivement dans des réacteurs de 900 mégawatts électriques (Mwe).
 
L’AE recommande dans son avis de mettre en perspective l’opération du Blayais avec la stratégie générale de «moxage», qui est présentée comme une opération globale de meilleure gestion du combustible et des déchets dans toutes les centrales du même type. Il faudrait également apporter des précisions sur les impacts sanitaires et les risques accidentels, en fonction de ce que dira l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) à ce sujet.
 
En matière d’impact sur la qualité des eaux de l’estuaire, et sur le site Natura 2000, les données du projet devront être complétées. L’autorité demande également que la présentation du traitement des déchets radioactifs soit complétée par la présentation d’une synthèse des modes de gestion du combustible usé et, de manière générale, à ce que le dossier soit rendu plus lisible.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus