Importations d’OGM: premier avis négatif au Parlement européen

Le 04 septembre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Affaire à suivre à la commission Environnement puis dans l'Hémicycle
Affaire à suivre à la commission Environnement puis dans l'Hémicycle

 

Alors que l’opt-out (ou droit d’opposition) des Etats membres a été validé pour les mises en culture d’organismes génétiquement modifiés (OGM), la renationalisation des autorisations pourrait ne jamais aboutir pour les importations. La proposition faite par la Commission a en effet été largement repoussée, le 3 septembre, par la commission Agriculture du Parlement européen.

«La Commission craint que des interdictions nationales [d’importations d’OGM pour l’alimentation humaine ou animale, ndlr] ne faussent la concurrence sur le marché unique et ne menacent la production alimentaire de l’Union européenne, qui dépend fortement des importations de nourriture pour animaux comportant des OGM», avance le rapport adopté par 28 voix pour, 8 voix contre et 6 abstentions.

Compétente au fond sur ce projet législatif, la commission Environnement se prononcera à son tour les 12 et 13 octobre. Les députés risquent de suivre l’avis de leurs collègues tant la proposition est jugée mal ficelée par l’ensemble des partis politiques. Le vote du Parlement européen, réuni en session plénière, est attendu la semaine du 26 octobre.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus