Importations d’OGM: le Parlement balaie l’opt-out

Le 28 octobre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La proposition de la Commission a été massivement repoussée
La proposition de la Commission a été massivement repoussée

 

La proposition de la Commission européenne visant à renationaliser les interdictions ou restrictions d’importation d’organismes génétiquement modifiés (OGM) n’a définitivement pas passé le cap du Parlement. Après le rejet du texte par les commissions Agriculture et Environnement, les eurodéputés ont suivi le même chemin, ce 28 octobre, en séance plénière.

La proposition de Bruxelles a été rejetée par 577 voix contre 75 et 38 abstentions. Le Parlement a justifié sa décision par le risque d’une réintroduction des contrôles aux frontières entre les pays favorables et les pays hostiles, «ce qui pourrait affecter le marché intérieur», estime-t-il.

Pour autant, la Commission européenne a annoncé qu’elle ne retirait pas sa proposition, présentée le 22 avril, mais qu’elle allait en débattre avec les ministres.

Pour l’heure, la possibilité pour un Etat membre d’interdire ou de restreindre une variété d’OGM autorisée dans l’Union européenne n’est possible que pour la mise en culture.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus