Importations d’eau pour Chypre et Barcelone

Le 27 mars 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 23 mars, les autorités chypriotes ont ordonné des réductions d’utilisation ainsi que l’importation d’eau depuis la Grèce dans les 5 prochains mois, confirmant ainsi l’éventualité dont avait parlé le ministre chargé de l’agriculture au mois de janvier (1). Chypre doit en effet faire face à une rareté croissante de ses ressources, liée à une sécheresse importante. Selon une dépêche de Reuters, les réservoirs d’eau sont remplis à environ 10% de leur capacité. «Des réductions sont nécessaires pour couvrir les besoins de la population (...) La situation est extrêmement grave», a déclaré un porte-parole du gouvernement. Même si Chypre compte deux usines de dessalement et qu’une troisième sera bientôt en activité, la demande croissante en eau et les rares épisodes de pluie exercent une pression importante sur les ressources existantes, déjà limitées.

Le 17 mars, l’AFP avait par ailleurs indiqué que la ville de Barcelone (Catalogne) va bien importer de l’eau depuis Marseille et Tarragone (Catalogne) par navire. Cette action avait été dévoilée en janvier (2). D’après le journal catalan La Vanguardia, un premier trajet serait ainsi effectué mi-mai depuis Tarragone, et depuis Marseille dix jours plus tard.


(1) Voir l’article du JDLE «La Grèce pourrait donner de l’eau à Chypre»
(2) Voir l’article du JDLE «Barcelone intéressée par l’eau de Marseille»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus