Ile-de-France: pour une gestion publique de l’eau

Le 14 février 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Suite à la publication de l’étude d’UFC-Que Choisir qui souligne les marges abusives des grands groupes privés du secteur de l’eau, une trentaine d’élus franciliens, membres du Sedif (Syndicat des eaux d'Ile-de-France, 144 communes, hors Paris) ont lancé lundi un appel «pour une gestion publique de l’eau» en Ile-de-France. «Rien ne justifie que les citoyens paient plus cher ce qu'une régie leur fournirait au juste coût de revient», déclare cet appel lancé par Patrick Braouezec, président de Plaine commune (8 villes de Seine-Saint-Denis) et Christian Metairie, président de la communauté d'agglomération du Val de Bièvre. Tout en rappelant que le Sedif «a délégué la distribution de l'eau à Veolia, ex-Vivendi, ex-Compagnie générale des eaux, depuis 1923», les auteurs affirment que «le Sedif, qui est propriétaire du réseau de distribution et des usines de production, a maintenant acquis la compétence suffisante pour être aussi gestionnaire de la distribution». Ils appellent ainsi les élus franciliens à prendre une décision pour que, dans la perspective de la fin de la délégation actuelle (2011), une solution alternative soit étudiée, à savoir «la reprise en régie directe par le syndicat».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus