Il reste 250 lions en Afrique de l’Ouest

Le 14 janvier 2014 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Deux lions typiques d'Afrique de l'Ouest.
Deux lions typiques d'Afrique de l'Ouest.
©Philipp Henschel

Ils sont si peu nombreux que l’ONG Panthera a pu les compter un à un… A peine 250 lions adultes et 150 lionceaux vivent encore dans toute l'Afrique de l'Ouest, sur les quelque 35.000 spécimens que comte le continent. Tel est le recensement réalisé après 6 ans d’études, que publie la revue Plos ONE dans un article sur la survie alarmante du roi des animaux dans cette zone. «Il faut intervenir de façon urgente pour sauver ces lions», écrit Philipp Henschel, auteur principal. Seuls 5 pays de la sous-région abritent encore des populations de lions (Bénin, Burkina Faso, Niger, Nigeria, Sénégal).

 

Partis à la recherche dans une vingtaine de zones où leur présence était signalée, les chercheurs ont constaté que la plupart de ces aires étaient en fait des zones laissées sans protection, sans budget de fonctionnement ou de personnel pour patrouiller, qui avaient perdu tous leurs lions et leurs mammifères emblématiques. «Chaque recensement que nous menons est inexact, car à peine l’avons-nous achevé qu’il est déjà dépassé: les déclins sont si rapides», explique Dereck Joubert, qui a procédé au comptage des animaux sur le terrain.

 

La disparition de ces lions, dans une zone très pauvre en ressources, est principalement due à l’envahissement de leur territoire par les humains. Leurs zones de chasse sont transformées en terres agricoles, le gibier dont ils se nourrissent est abattu par les chasseurs, quand les lions ne sont pas eux-mêmes traqués par des fermiers souhaitant protéger leur bétail. Sans compter les usages médicinaux de leurs os à la place des os de tigre.

 

Conservationniste, l’enjeu est aussi génétique: «Si nous perdons les lions d'Afrique de l'Ouest, nous perdons des séquences génétiques. Les lions d'Afrique de l'Est ou australe sont très proches génétiquement. Mais ceux d'Afrique centrale ou de l'Ouest sont bien différents», explique Philipp Henschel.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus