Il fait bon vivre en Suisse pour le chat sauvage

Le 21 mars 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Au cours des dernières décennies, les chats sauvages ont recolonisé le Jura suisse, révèle une étude mandatée par l'Office fédéral de l'environnement (Ofev). La population de Felis silvestris silvestris oscillerait entre 450 et 900, sur un territoire d'environ 600 kilomètres carrés.

Menée entre 2008 et 2010, l'étude s'est centrée sur le Jura suisse, une région riche en forêts denses et en pâturages, qu’affectionne particulièrement le cousin du chat domestique (Felis silvestris catus).

Selon les biologistes, les effectifs ont pu se rétablir grâce au statut de protection dont bénéficie l'espèce en Europe, mais aussi aux échanges avec les chats sauvages vivant sur le versant français du Jura.

Après avoir approché l’extinction, le chat sauvage est présent dans de nombreuses parties du canton du Jura, ainsi que dans les régions voisines des cantons de Bâle-Campagne, de Soleure et de Berne. Une petite population se trouve également dans les forêts du versant sud du Jura vaudois.

Ce rétablissement des populations félines pourrait inciter les autorités helvétiques à revoir le classement de protection de l’espèce, aujourd’hui considérée comme une espèce «très menacée» de la liste rouge.

Le statut définitif sera fixé l’année prochaine, dans le cadre de la révision partielle de la Liste rouge des mammifères menacés de Suisse, indique l’Ofev. Seul obstacle, selon Berne: «un déclassement n'est toutefois possible que si les populations croissantes de chats sauvages ne se mélangent pas aux chats domestiques». Ce qui ne semble pas être le cas. Justement, une autre étude est en cours pour évaluer le degré d'hybridation entre chats sauvages et domestiques en Suisse.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus