Ifen: plus d'impacts liés aux coulées boueuses

Le 21 septembre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Institut français de l'environnement (Ifen) vient de publier «Erosion des sols, un phénomène à surveiller». L'érosion peut s'exprimer sous forme de coulées boueuses qui sont considérées comme une catastrophe naturelle et donc indemnisables. L'étude menée par Jacques Thorette montre que les demandes d'indemnisation annuelles semblent liées à la pluviosité moyenne de l'année, mais que «l'extension de l'urbanisation, et par conséquent de la vulnérabilité, est un facteur à prendre en compte» pour expliquer la hausse des coulées de boues. Le rapport montre aussi que, depuis le début des années 1990, le nombre de coulées déclarées a fortement augmenté, passant de moins de 900 en 1992 à 2.200 environ en 2000. Cela s'explique en partie du fait de la meilleure maîtrise de la procédure «catastrophe naturelle» à partir de 1991.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus