Hypertension et bruits de la circulation

Le 27 mai 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une étude suédoise (1), mise en ligne le 2 février dans la revue Occupational and environmental medicine, montre qu’il existe un lien entre l’hypertension artérielle et le bruit de la circulation. Les scientifiques ont enquêté auprès de la population d’une municipalité affectée par le bruit d’une autoroute (20.000 véhicules par jour) et d’un chemin de fer (200 trains par jour). 1953 personnes ont été interrogées par écrit (le taux de réponse est de 71%), notamment sur la prise de médicaments contre l’hypertension.

S’il n’y a pas de lien clair entre le transport ferroviaire et l’hypertension artérielle, ni entre le bruit du transport routier et les femmes, l’étude montre par contre une association entre le bruit du trafic routier perçu chez soi et les cas d’hypertension artérielle chez les hommes. Chez les hommes les plus exposés (entre 56 et 70 décibels), le risque relatif d’hypertension artérielle a été calculé à 2,9.

Cette étude illustre bien les conséquences du bruit lié au transport sur la santé humaine. Or, comme le rappelle le récent rapport de l’Agence européenne pour l’environnement, intitulé «Transports à la croisée des chemins», 55% des habitants de zones urbaines de plus de 250.000 habitants (soit environ 67 millions de personnes dans l’Union européenne) endurent quotidiennement le bruit de la route avec des niveaux d’exposition excessifs par rapport à la référence européenne.

(1) «Risk of hypertension from exposure to road traffic noise in a population-based sample», L. Barregard et al., Occupational and environmental medicine, publiée le 2 février 2009


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus