Hydrolien: Naval Energie s’explique

Le vendredi 27 juillet 2018 à 18h 02 par Valéry Laramée de Tannenberg
Pour Laurent Schneider-Maunoury, l'hydrolien ne sera pas compétitif avant longtemps.
Pour Laurent Schneider-Maunoury, l'hydrolien ne sera pas compétitif avant longtemps.
Naval Group

Concurrencé par l’éolien et le photovoltaïque, l’hydrolien est incapable de produire à coût raisonnable avant longtemps. Nécessité économique fait donc loi de se tourner vers d’autres technologies marines renouvelables, affirme, en exclusivité pour le JDLE, Laurent Schneider-Maunoury, PDG de Naval Energies. 

Extrait :   Le tonnerre de Brest a retenti dans le ciel de l’hydrolien, ce jeudi 26 juillet. A la surprise générale, Naval Energie annonçait l’arrêt de ses investissements «dans le domaine des hydroliennes». La décision avait de...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus