Huiles usagées : priorité à la régénération

Le 30 novembre 2005 par Christine Sevillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors de la séance parlementaire du 16 novembre, Christine Lagarde, ministre déléguée au commerce extérieur, a affirmé que ses services allaient saisir le Conseil de la concurrence afin que le dispositif d’aide de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie pour la collecte des huiles usagées prenne en compte intégralement le principe de priorité de la régénération. Et ce «tout en organisant au mieux la concurrence entre régénération et combustion des huiles usagées, entre huiles régénérées et huiles neuves», a-t-elle ajouté. Le système a rendu plus viable économiquement la collecte de ces huiles. La régénération évite la production de déchets ultimes nocifs, économise des ressources énergétiques et protège le consommateur final.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus