Huile de palme: l’Indonésie et Malaisie se font menaçantes

Le 16 décembre 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le monde consomme près de 200 Mt/an d'huile de palme.
Le monde consomme près de 200 Mt/an d'huile de palme.
DR

Les deux pays producteurs pourraient déposer plainte contre l'Union européenne devant l'Organisation mondiale du commerce.

 

L'Indonésie est prête à porter plainte devant l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) contre l'Union européenne. Le premier producteur mondial d’huile de palme entend ainsi dénoncer le déclassement de l’huile de palme comme énergie renouvelable par l’Europe.

«L'Indonésie a officiellement envoyé une requête à l'Union européenne pour consultation le 9 décembre 2019 qui est la première étape d'une plainte», a expliqué Agus Suparmanto, le ministre du Commerce indonésien dans un communiqué mis en ligne dimanche 15 décembre.

directive renouvelables

Les Européens considèrent l'huile de palme comme un biocarburant non durable à cause de la déforestation qu’elle génère. La dernière version de la directive énergies renouvelables stipule que les biocarburants à base d'huile de palme ne pourront être pris en compte pour atteindre les objectifs que s'est fixée l'Europe en terme d'utilisation des énergies renouvelables en 2030, ce qui devrait restreindre son usage.

Deuxième producteur mondial d'huile de palme, la Malaisie a aussi brandi la menace d'une plainte devant l'OMC. Teresa Kok, ministre malaisienne en charge du secteur de l'huile de palme a indiqué à l'AFP lundi 16 décembre qu'elle se rendrait en Europe en mars et qu'une procédure ne serait pas enclenchée avant cette étape.

Montrée du doigt pour la déforestation que sa production entraîne en Asie du Sud-Est, l’huile de palme est vue comme l'une des plus grandes menaces pour la biodiversité tropicale.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus