Huile de palme durable : le Pays-Bas s’engage

Le 08 novembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Les fournisseurs néerlandais d’huile végétale se sont engagés à s’approvisionner uniquement en huile de palme « durable » d’ici 2015, selon Reuters.

Le groupe de travail néerlandais sur l’huile de palme durable veut conduire les producteurs locaux à ne plus acheter d’huile de palme chez les exploitants responsables de destructions de forêts ou de tourbières en Asie du Sud-est. Il s’appuiera pour cela sur les standards mis en place par la Table ronde pour l’huile de palme durable (RSPO, selon l’acronyme anglais), un groupe de producteurs et d’ONG basé en Malaisie.

Le RSPO se réunira la semaine prochaine à Jakarta pour réfléchir à la manière d’inciter les acheteurs à absorber la production croissante d’huile durable. En 2010, la production mondiale aurait en effet doublé, atteignant environ 6,4 % de la production totale d’huile de palme (46,6 millions de tonnes) contre 3,2 % en 2009 [voir le JDLE].

Les Pays-Bas sont une cible privilégiée des campagnes contre l’huile de palme menées par Greenpeace et les Amis de la terre, alors que ce pays absorbe 4 % de la production mondiale, et qu’il est l’un des principaux importateurs en Europe. Près de 75 % de l’huile de palme importée est revendue après transformation dans d’autres pays européens.

Cette annonce fait suite à la demande des commerçants indiens à leur gouvernement de réduire de 1 à 2 % sa taxe sur les importations d’huile de palme durable en vue d’accroître la consommation sur le premier marché mondial.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus