Hongrie: prêts de la BEI pour ses infrastructures

Le 21 juillet 2005 par Charlotte Monégier
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 18 juillet, la Banque européenne d'investissement (BEI) a annoncé qu'elle allait accorder deux prêts de plus de 1 milliard d'euros à la Hongrie. Le premier, d'un montant de 875 millions d'euros, servira à la construction de la quatrième ligne du métro de Budapest. Mené à terme, le projet «Métro IV» réduira la pollution atmosphérique et les vibrations, et abaissera sensiblement les nuisances acoustiques dans les zones traversées. Il aura aussi pour effet d'améliorer la qualité de vie des habitants et de diminuer les transports de surface sur la place Gellert, qui est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Organisation des nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). Le second prêt, de 194 millions d'euros, aidera à la construction et à l'exploitation de la nouvelle station d'épuration de Budapest, sur l'île de Csepel. Un système de collecte et de traitement des eaux usées sera mis en place, ainsi qu'un dispositif d'élimination des boues d'épuration pour le centre de Budapest. L'opération a pour but «d'améliorer globalement la situation environnementale de la ville et du Danube, tout en contribuant à la mise en oeuvre des normes de l'Union européenne en la matière», affirme Wolfgang Roth, vice-président de la BEI.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus