Hongrie: la pollution des boues rouges se poursuit

Le 11 février 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Hongrie n’en finit pas de subir la pollution des boues rouges. Plus de 4 mois après la rupture d’un réservoir dans une usine de bauxite-aluminium à l'ouest de Budapest[1], la société MAL, propriétaire de l’usine, «continue de déverser d'une façon continue dans les eaux naturelles proches de Kolontar des matériaux hautement polluants», a indiqué Greenpeace le 8 février dernier.

L’ONG se base sur des analyses effectuées par le laboratoire, indépendant, de l'Agence de protection de l'environnement (EPA), à Vienne, et celui de la société hongroise Balint Analitika. «La teneur en arsenic, aluminium et carbone organique de l'eau dans le ruisseau Torna (près de l'usine) dépasse de beaucoup les limites (...) en dépit de la neutralisation par du plâtre et de l'acide», révèlent les résultats.

En décembre dernier, un rapport de Robin des bois mettait en évidence les risques de pollution qui perduraient, même quelques mois après la catastrophe écologique (dans le JDLE). Les déchets contaminés par les boues rouges toxiques «sont provisoirement regroupés dans une enceinte de confinement de boues sèches vieille d’une trentaine d’années», avait constaté l’association. Greenpeace confirme que la société MAL ne possède plus assez d'entrepôts pour stocker les polluants, et utilise donc les eaux naturelles comme «système de drainage illégal».

L'état d'urgence dans trois départements hongrois doit se prolonger jusqu'au 31 mars prochain. L'hiver très humide a ralenti les travaux de nettoyage, de reconstruction ainsi que les travaux de protection en cours pour protéger les lieux d'autres catastrophes éventuelles.



[1] Entre 600.000 à 1 million de mètres cubes de boues toxiques se sont déversées le 4 octobre 2010 sur 7 villages avoisinants, faisant 10 morts et 150 blessés



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus