Hommage à l’iode inconnu

Le 15 novembre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Europe est sous le flux de volutes d’iode 131, un radionucléide artificiel, généralement produit dans les réacteurs nucléaires. Depuis plusieurs jours, plusieurs agences de sûreté européennes (République tchèque, Pologne, Autriche, Slovaquie) signalent la présence dans l’atmosphère de très faibles concentrations de cet halogène dont la période est de 8 jours. Cet événement insolite, dont l’origine reste inconnue, a été confirmé le 11 novembre par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).
 
Dans un communiqué publié le 15 novembre, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire français (IRSN) annonce avoir réalisé des analyses par spectrométrie gamma sur des prélèvements d’aérosols et d’iode sous forme gazeuse. Ces travaux ont permis de trouver des traces d’iode 131 particulaire dans l’air en France, à des niveaux de concentration proches des limites de détection des instruments de mesure.
 
«Si la présence d’iode 131 dans l’air est tout à fait inhabituelle à cette échelle du territoire national, les niveaux de concentration observés sont sans aucun risque pour la santé des populations», précise toutefois l’IRSN.
Si la source d’émission reste indéterminée, les experts français exonèrent la centrale de Fukushima Dai-Ichi pour trois raisons. D’une part, compte tenu de sa faible durée de vie, l’iode 131 a quasiment disparu de la centrale. Par ailleurs, les réacteurs qui le produisaient sont à l’arrêt. Enfin, «même si les concentrations mesurées en France sont environ 100 fois plus faibles que celles observées après l’accident de Fukushima, il aurait fallu un rejet important d’iode 131 au Japon pour atteindre un tel niveau, ce qui aurait conduit à des détections plus précoces et à des niveaux plus importants au Japon, comme ce fut le cas en mars 2011».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus