Hillary Clinton fait campagne pour le solaire

Le 27 juillet 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Hillary Clinton wants more renewable.
Hillary Clinton wants more renewable.
DR

La candidate démocrate favorite à l’élection présidentielle américaine a appelé le 26 juillet à un changement énergétique majeur, pour développer les énergies renouvelables (ENR). Un avant-goût de son programme de lutte contre le changement climatique qui sera publié dans les prochains mois.

Le temps des promesses environnementales est arrivé. Si Hillary Clinton est élue présidente des Etats-Unis, elle installera plus de 500 millions de panneaux solaires au cours de son mandat. L’idée est de septupler la capacité installée d’énergie solaire par rapport au niveau actuel.

«Je veux davantage d’éolien, de solaire, d’agrocarburants avancés, et d’efficacité énergétique», a-t-elle résumé lors d’un meeting organisé le 26 juillet à Ames (Iowa). Objectif: les ENR devraient représenter 33% de la production électrique américaine en 2027, contre 16% au rythme actuel de développement[1]. Ce qui devrait permettre «d’alimenter tous les foyers américains», a-t-elle ajouté.

Pour cela, la candidate pressentie du clan démocrate promet d’étendre les incitations fiscales existantes afin de les rendre plus rentables pour les particuliers et les producteurs d’ENR, et de développer la production d’ENR sur les terrains fédéraux. Selon elle, l’économie des énergies renouvelables pourrait doper la croissance.

Ces annonces doivent toutefois être nuancées. Environ la moitié des Etats américains ont déjà pris des engagements en faveur des ENR. Parmi les plus ambitieux, la Californie vise 33% d’ENR dès 2020.

Plus largement, Hillary Clinton a promis de placer la lutte contre le dérèglement climatique au cœur de sa campagne. Un choix sans doute lié à la pression exercée par son concurrent démocrate Bernie Sanders. Le sénateur du Vermont s’est déjà exprimé en faveur d’une action rapide pour le climat. Par ailleurs, l’ancienne secrétaire d’Etat aux affaires étrangères a été poussée par les écologistes pour aller plus loin que le président Obama dans ce domaine. Selon la Banque mondiale, 85% de la consommation énergétique américaine provient des énergies fossiles.

En 1997, un certain Bill Clinton avait proposé d’installer un million de centrales photovoltaïques sur les toits des Américains.



[1] En 2013, les énergies renouvelables ont produit 12% de l’électricité américaine, selon l’Energy Information Administration (EIA).

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus