Helsinki prend le renne par les bois

Le 28 novembre 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Conscient que la Finlande n’atteindra pas ses objectifs de Kyoto, Helsinki a décidé de prendre le renne par les bois. Le gouvernement finlandais va donc développer les énergies renouvelables (ENR) et la maîtrise de la demande en électricité (MDE) et accroître ses achats d’unités de réduction certifiées d’émissions (URCE), a-t-il annoncé en dévoilant, le 24 novembre, sa stratégie climatique pour les années à venir. «L’objectif est d’atteindre une réduction supplémentaire de 5% de la consommation d’énergie d’ici 2015», a indiqué Mauri Pekkarinen, le ministre chargé du commerce et de l’industrie dans un rapport qui doit être débattu le 30 novembre au Parlement. «La consommation totale d’énergies renouvelables devra augmenter d’au moins un quart d’ici 2015, et d’au moins 40% d’ici 2025», a-t-il précisé. La valorisation énergétique des déchets de bois de l’industrie papetière sera sensiblement développée. Les ENR représenteraient alors un tiers de la consommation totale d’énergie primaire contre 23% en 2003. Enfin, la Finlande va devoir acheter 2 millions d’URCE par an. Pour tenir ses engagements, la Finlande doit réduire ses émissions de 11 mégatonnes équivalent de CO2 par an.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus