Hausses annoncées des tarifs d’électricité

Le 04 août 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

 

Conformément à la législation, le gouvernement a saisi, mardi 3 août, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) d’un projet d’arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de l’électricité. Ce texte prévoit une augmentation moyenne de 3,4 % des tarifs administrés. L’an passé, ces tarifs avaient progressé de 2,3 %.

Pour les ménages, indique le ministère en charge de l’énergie, l’augmentation moyenne des tarifs sera de 3 %. Pour les entreprises, l’évolution sera comprise entre 4 % et 5,5 %, selon la taille de l’entreprise. Petite exception, les entreprises bénéficiant du Tartam (Tarif réglementé transitoire d'ajustement au marché) ne verront augmenter que de 0,6 % le prix du mégawattheure (MWh).

La CRE devrait rendre son avis dans les tous prochains jours, estime le gouvernement qui espère pouvoir publier l’arrêté définitif avant le 15 août.

Ces « évolutions tarifaires » concerneront 28 millions de clients domestiques et 4 millions d’entreprises, soit environ 94 % des usagers français de l’électricité.

Cette hausse ne sera sans doute pas la dernière. Notamment parce que l’électron français est 25 à 35 % moins cher que la moyenne européenne. Or, EDF et ses filiales (RTE, ERDF) doivent massivement investir, ces prochaines années. Au menu des priorités : l’amélioration de la productivité des centrales, l’allongement de la durée de vie des centrales nucléaires (en cas d’accord de l’Autorité de sûreté) et la rénovation des réseaux de transport et de distribution. Sans oublier le déploiement du nouveau compteur « intelligent », dont le devis a d’ores et déjà doublé.

L’an passé, l’ancien patron de l’électricien semi-public, Pierre Gadonneix, avait réclamé une hausse de 20 % des tarifs réglementés pour pouvoir financer ces investissements, qui se chiffrent désormais en dizaines de milliards d’euros. La demande avait été ignorée par le gouvernement et Pierre Gadonneix avait perdu son poste. Mais les problèmes demeurent.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus