Hausse de la qualité des eaux de baignade

Le 14 juin 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La qualité des eaux de baignades s'améliore, mais 5% ne présentent pas encore un niveau satisfaisant.

Les eaux de baignade ont gagné en qualité, comme l'a montré le bilan 2004 du ministère chargé de la Santé. 95% des sites étaient conformes aux normes européennes  avec des eaux jugées «bonnes» ou «moyennes», contre 87,6% en 2001 et 70% en 1976. Les contrôles, qui visent à assurer la protection sanitaire des baigneurs, ont eu lieu du 15 juin au 15 septembre pour les plages, et du 1er juillet au 31 août pour l'eau douce. La réglementation impose une analyse quinze jours avant la saison estivale et deux prélèvements par mois pendant les vacances d'été.

La France, après sa condamnation par la Cour de justice européenne pour ses contrôles insuffisants, a fait des efforts: elle a procédé à des analyses sur 3.125 sites en 2004 contre 2.936 en 2001. La mauvaise qualité des eaux de baignade est souvent due à des problèmes d'assainissement, 28 % sont d'ordre structurel et 23% sont ponctuels. La source des défaillances peut provenir des stations d'épuration ou d'une insuffisance de séparation des eaux usées et des eaux de pluie. Des débordements de réseau constituent également un obstacle pour obtenir une meilleure qualité, sans oublier les pollutions d'origine agricole ou les ruissellements urbains.

Chaque année, les contrôles sanitaires des eaux de baignade coûtent à l'Etat et aux collectivités locales plus de 3,8 millions d'euros. Les prélèvements sont effectués par les services santé-environnement des Directions départementales des affaires sanitaires et sociales (Ddass) et les analyses sont réalisées par des laboratoires agréés avec des méthodes d'analyses homogènes.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus