Hausse annoncée de la CSPE

Le 02 novembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Eolienne vue du dedans;
Eolienne vue du dedans;
VLDT

7 milliards, pas moins. C’est le montant des charges prévisionnelles de service public de l’électricité que devront débourser les consommateurs l’an prochain, selon les prévisions de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publiées en fin de semaine passée.

Ce montant est en forte progression (11%) par rapport à 2015. Cette inflation, justifie le régulateur des marchés français de l’énergie et du carbone, est imputable au développement des énergies photovoltaïque et éolienne (qui représentent 39% et 17% des charges provisionnelles pour 2016), mais aussi à la rémunération de nouvelles centrales dans les zones non interconnectées.

Le montant de la CSPE pourrait donc atteindre, propose la CRE, 27,05 euros le mégawattheure. Mais c’est au ministère en charge de l’énergie de fixer son montant. Le gendarme de l’énergie rappelle toutefois que si tel n’était pas le cas avant le 31 décembre prochain, la CSPE augmenterait mécaniquement de 3 €/MWh, la plaçant à 22,5 €/MWh. A charge alors, pour EDF, les entreprises locales de distribution et les fournisseurs alternatifs, de trouver les moyens de supporter cette nouvelle charge.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus