Harvey a déjà noyé 13 sites industriels pollués

Le 04 septembre 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
13 sites contenant des déchets dangereux sont d'ores et déjà inondés ou endommagés
13 sites contenant des déchets dangereux sont d'ores et déjà inondés ou endommagés

Plus d’un tiers des sites pollués ou stockant des déchets dangereux ont été inondés ou endommagés suite au passage de la tempête Harvey, selon le bilan dressé le 2 septembre par l’Agence américaine de l’environnement (EPA).

 

Ancien siège de l’industrie pétrochimique, la région de Houston concentre 41 sites de stockage de déchets dangereux. Selon Associated Press (AP), qui a inspecté 7 d’entre eux (en se rendant sur place par bateau, à pied ou en voiture), le bilan est limpide: tous sont inondés. Certains ont même disparu sous plusieurs mètres d’eau.

Une information qui a poussé l’EPA à publier un communiqué de presse, le 2 septembre, attestant que 13 sites sur 41 étaient effectivement noyés ou endommagés. Pour dresser son bilan, l’Agence s’est toutefois contentée d’opérer un survol aérien des installations. Seuls deux sites (l’ancienne raffinerie Falcon et le site de déchets pétroliers Brine Service à Corpus Christi) ont fait l’objet d’une investigation sur le terrain. Des plongeurs doivent intervenir, ce lundi 4 septembre.

Résultat: l’EPA estime que ceux-ci ne nécessitent pas de nettoyage d’urgence. Pour les 11 autres sites, «il faut attendre que les inondations cèdent du terrain, afin que des équipes puissent se rendre sur les lieux», poursuit l’Agence fédérale, qui précise que le site de San Jacinto disposerait d’un couvercle blindé empêchant la migration de toute matière dangereuse. Au total, ces sites qui abritent des pesticides, des dioxines, des métaux lourds et des PCB, présentent une menace sérieuse pour l’environnement.

Un budget réduit de 30%

Selon AP, l’administrateur de l’EPA Scott Pruitt a tardé à prendre des mesures de prévention de pollution de l’air et des eaux. Par ailleurs, le budget 2018 proposé par l’administration Trump vise à réduire de 30% les fonds alloués à la gestion de sites pollués ou abritant des déchets dangereux (Superfund sites). En 2012, un rapport avait conclu que le tiers des Superfund sites (512 sites tout de même) se situent dans des zones inondable.

 

Facture. Selon le gouverneur du Texas Greg Abbott, la tempête Harvey a déjà causé entre 150 et 180 milliards de dollars de dommages. Une facture dont le montant s’avère d’ores et déjà supérieur à celui des ouragans Katrina ou Sandy. Suite à son passage dans la région de Houston, le 25 août, Harvey a tué 50 personnes, provoqué le déplacement de 1 million de Texans et détruit, totalement, ou en partie, 200.000 maisons dans un rayon de 480 kilomètres.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus