Harcèlement au travail: les négociations ont débuté

Le 09 novembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les partenaires sociaux ont entamé le 29 octobre dernier la négociation sur le harcèlement et la violence au travail qui vise à transposer l'accord européen signé en avril 2007 (1).

Les syndicats français souhaitent que les modes de management et d'organisation du travail soient considérés comme une des causes possibles de ces phénomènes, via une modification de l’accord européen, ce à quoi semble réticent le patronat, selon l’AFP.

Ils ont aussi appelé à décliner l'accord dans les branches professionnelles, afin de ne pas répéter l’erreur de l'accord sur le stress au travail de 2008, pour lequel le ministre du Travail Xavier Darcos a dû intervenir, suite à la série de suicides chez France Télécom, pour que les grandes entreprises négocient (2).

Selon le baromètre de la CFE-CGC de mars 2009, 46% des cadres en entreprises se disent victimes d'un environnement agressif et 23% de harcèlement moral. Une enquête de 2005 avait montré que le harcèlement et la violence au travail touchent chacun près de 5% des travailleurs européens.

La prochaine date de négociation fixée au 21 décembre sera précédée de deux matinées d’information par des experts, les 24 et 30 novembre.

(1) Dans le JDLE «Accord européen sur la violence et le harcèlement au travail»
(2) Dans le JDLE «Stress au travail: le coup d’accélérateur du ministère»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus